Catalogne: la session d’investiture de Carles Puigdemont ajournée

Le président du parlement catalan a décidé mardi de repousser la session d’investiture de l’indépendantiste Carles Puigdemont. Il l’a toutefois défendue, assurant que le dirigeant déchu avait tous les droits d’être investi.

« La séance plénière d’aujourd’hui (…) est retardée », a déclaré Roger Torrent, sans préciser de date. Il a accusé la Cour constitutionnelle, qui a interdit une investiture de M. Puigdemont sans autorisation judiciaire, de « violer les droits de millions de Catalans ».

Selon le journal El Periodico, il semble que M. Puigdemont soit toujours à Bruxelles, où il s’est installé en octobre. Il risque d’être immédiatement arrêté s’il rentrait en Espagne, comme avant lui son ancien vice-président Oriol Junqueras.