Forum économique mondial 2018. Programme des membres du Conseil fédéral

Pour le Conseil fédéral, la rencontre annuelle du Forum économique mondial (WEF) continue de revêtir une grande importance. Cinq membres du Conseil fédéral ont prévu de prendre part à l’édition 2018, au cours de laquelle 60 rencontres bilatérales devraient avoir lieu. Le président de la Confédération Alain Berset s’entretiendra notamment avec le Premier ministre de l’Inde Narendra Modi et avec le président des États-Unis Donald Trump. D’autres rencontres sont encore à l’étude, ainsi avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le Premier ministre du Royaume-Uni Theresa May et le Premier ministre du Canada Justin Trudeau.

Une conférence des ministres européens de la culture consacrée à la culture architecturale aura lieu en amont de la rencontre annuelle à l’invitation du président de la Confédération Alain Berset. Cette conférence mettra en évidence le rôle central de la culture pour la qualité de notre habitat et devra identifier les moyens qui permettront d’implanter et de promouvoir une grande culture du bâti en Europe. Les conclusions seront consignées dans la « Déclaration de Davos » qui sera adoptée le lundi 22 janvier. La Suisse donnera ainsi le coup d’envoi à l’édition 2018 de l’Année européenne du patrimoine culturel.

À l’ordre du jour de la réunion de travail qui aura lieu lundi avec le Premier ministre indien Modi figureront les relations économiques et commerciales, et notamment les négociations actuellement menées en vue de la conclusion d’un accord bilatéral de protection des investissements d’une part, d’un accord de libre-échange entre l’Association européenne de libre-échange (AELE) et l’Inde d’autre part. Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann participera aux entretiens qui auront lieu avec le Premier ministre Modi.

Comme le veut la tradition, le président de la Confédération et le professeur Klaus Schwab ouvriront tous deux la rencontre annuelle du WEF le mardi 23 janvier. De nombreuses autres rencontres bilatérales sont prévues, ainsi avec le président de l’Argentine Mauricio Macri, le nouveau président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa, le président du Rwanda Paul Kagame, et le président de l’Azerbaïdjan Ilham Alijew. Il est également prévu que le président de la Confédération rencontre les chefs de gouvernement suivants : Charles Michel (Belgique), Benyamin Netanyahou (Israël) et Saad Hariri (Liban).

Le président Berset s’entretiendra notamment avec le président de la Colombie Juan Manuel Santos, avec qui il débattra au cours de l’émission que la SRF consacrera au contrat social du XXIe siècle (« 21st-Century Social Compact »). Il prendra part le jeudi après-midi à un débat qui sera organisé à l’Open Forum sur le thème de la démocratie à l’ère de la post-vérité (« Democracy in a Post-Truth Era »), et qui traitera de la question de savoir comment réduire l’impact des informations erronées qui sont diffusées pour manipuler l’opinion.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer, vice-président du Conseil fédéral et chef du Département fédéral des finances (DFF), saisira l’occasion de la rencontre annuelle du WEF pour s’entretenir avec de nombreux homologues.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), fera des relations avec l’UE, de la situation au Moyen-Orient et des opportunités économiques de la politique extérieure ses priorités à Davos. C’est dans ce contexte qu’il rencontrera le commissaire chargé de la politique européenne de voisinage Johannes Hahn, également chargé des relations avec la Suisse. Les relations avec l’UE seront par ailleurs évoquées au cours d’entretiens avec plusieurs ministres des affaires étrangères européens. Eu égard à la situation qui prévaut au Moyen-Orient, le conseiller fédéral Cassis prendra part à deux rencontres qui réuniront les ministres des affaires étrangères de la région et aura des entretiens bilatéraux avec l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura, avec le ministre des affaires étrangères de l’Arabie saoudite Adel al-Jubeir ainsi qu’avec le ministre des affaires étrangères de la Jordanie Ayman Safadi. Les aspects économiques seront au centre des entretiens bilatéraux qui auront lieu avec le ministre des affaires étrangères de l’Argentine Jorge Faurie et le ministre des affaires étrangères de l’Angola Manuel Domingos Augusto.

Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR), concentrera son action sur la consolidation des relations économiques bilatérales et sur les négociations en vue de la conclusion d’accords de libre-échange. Il rencontrera notamment le ministre du commerce et de l’industrie de l’Inde Shri Suresh Prabhu et le ministre des investissements de l’Indonésie Tom Lembong. Des entretiens sont également prévus avec le vice-Premier ministre du Vietnam Vuong Dinh Hue et avec le ministre de la production de l’Argentine Francisco Cabrera. Les relations économiques bilatérales seront au cœur des discussions avec le Premier ministre de la Côte d’Ivoire Amadou Gon Coulibaly, avec le ministre du travail des États-Unis Alexander Acosta, avec la commissaire européenne au commerce Cecilia Malmström, avec le ministre de l’économie et des finances de la République française Bruno Le Maire et avec les ministres de plusieurs autres pays. Le conseiller fédéral Schneider-Ammann signera également une déclaration de coopération avec le Canada dans le domaine de la science et de l’innovation. Enfin, conformément à la tradition, il sera l’hôte du sommet informel des ministres de l’OMC et d’un petit-déjeuner d’entrepreneurs.

La conseillère fédérale Doris Leuthard, qui dirige le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de communication (DETEC), rencontrera notamment le ministre de l’énergie de la Suède Ibrahim Baylan, le ministre de l’énergie de l’Argentine Juan José Aranguren et la vice-Première ministre du Québec Dominique Anglade. Les entretiens porteront en particulier sur les politiques énergétique et climatique ainsi que sur les infrastructures. D’autres rencontres sont à l’étude. La conseillère fédérale Leuthard participera également à plusieurs réunions et manifestations du WEF qui seront consacrées à l’énergie, au numérique et à l’innovation, et lancera avec l’EPF Zurich une nouvelle initiative en matière de mobilité.