Le journal « Micro » franchit une première étape cruciale

La rédaction du journal « Micro » a réuni 90’000 francs trois semaines après le lancement du financement participatif. Ce montant était le minimum visé pour lancer le trihebdomadaire distribué dans les cafés-restaurants romands dès le mois de mai.

« Nous sommes très heureux d’avoir franchi cette première étape cruciale », indique Fabien Feissli, cofondateur de Micro, dans un communiqué. Pour l’équipe, le prochain défi est de réunir le plus grand nombre d’abonnements possibles parmi les restaurateurs d’ici le début mai, ajoute l’ancien journaliste du Matin, dans un communiqué diffusé dimanche.

Le financement participatif se poursuit sur la plateforme « heroslocaux.ch ». L’objectif de Micro est de rassembler au moins 250’000 francs qui permettrait au titre de démarrer sereinement. Ce montant assurerait le financement des douze premiers mois du journal, hors rémunération de la rédaction.

Micro a pour ambition de faire la part belle aux personnalités, aux belles histoires et aux initiatives constructives en Suisse romande, en allant à la rencontre de la population. Le journal souhaite aussi créer une communauté autour des cafés-restaurants où le titre sera à la disposition des consommateurs. La rédaction prévoit de tenir ses séances dans ces établissements, avec la participation du public intéressé.