Portrait : Merita Hajdari, 28 ans, employée de commerce – secrétaire juridique, collaboratrice notariale dans une étude d’avocats et notaires depuis dix ans. Mais ne vous arrêtez pas à cela ! J’aimerais vous expliquer ce qu’il y a au fond de mon cœur, et du fond de mon cœur.

Mon nom a surpris certains, choqué même, et attiré la curiosité d’autres, il y a deux ans déjà lors de ma candidature au Conseil général de Martigny. Un nom pas courant, et au PLR voilà qui peut étonner. Finalement, pas tant que cela. Notre Valais est un canton qui permet à celui qui le veut vraiment de s’intégrer, de partager et de trouver sa place.

Il y a une trentaine d’années, avec ma famille nous avons été accueillis à Martigny. On nous a offert emploi et formation, la possibilité de s’épanouir, de progresser. Libérale, radicale, démocrate et toujours authentique, j’ai trouvé ma place.

Depuis plusieurs semaines, avec mes 16 colistiers, on cabale à travers le district. De belles rencontres, des débats fructueux, qui se déroulent dans une ambiance collégiale. On nous reçoit dans les communes avec chaleur, respect et dignité. A chaque fois, j’ai pu échanger avec des personnes qui connaissaient mon nom ou un membre de ma famille, et qui estimaient la culture de mon pays d’origine,…et cela me touche ! Vous me direz que c’est là chose normale en 2018. Pas sûr ! Mais je constate que le Valais a fait beaucoup d’efforts en matière d’intégration, que les mentalités, à travers les générations, ont évolué, et que cette ouverture est devenue une richesse.
Pour moi, quelle meilleure occasion que cette Constituante pour m’engager encore plus dans l’action publique et poursuivre mon élan de conseillère générale ? Je veux également saisir cette occasion de défendre, à un autre échelon, les atouts de notre canton : la jeunesse, l’égalité hommes-femmes, l’ouverture multiculturelle, l’intégration.

J’ai deux pays dans mon cœur, mais UNE seule volonté : la promotion de mon canton et de ma ville. Je sais d’où je viens, et c’est ici en Valais, en Suisse que je veux aller de l’avant.
Merci de me donner la chance de servir ce coin de pays qui m’est si cher.

Merita Hajdari, Martigny
Conseillère générale
Candidate VLR à la Constituante