Nestlé Waters investit 25 millions de francs à Henniez

Nestlé Waters va investir 25 millions de francs dans son site d’Henniez (VD). La filiale du géant vaudois de l’alimentation entend moderniser sa production et réduire son impact écologique.

Le projet nommé H2Orizon 2020 vise à rendre la production « plus flexible et plus concurrentielle ». Il s’agit de mieux répondre aux attentes des consommateurs et d’anticiper les besoins de production futurs en préservant l’environnement, a souligné lundi Nestlé Waters, qui a repris les Sources Minérales Henniez il y a dix ans.

Courant 2019, la production du site secondaire dans le village d’Henniez sera transférée dans l’usine principale de la zone industrielle de Treize-Cantons, à 2,5 kilomètres de là, afin de dégager davantage de synergies.

Le site du village d’Henniez va ainsi fermer ses portes début 2020. Cette réorganisation n’entraînera aucun licenciement, assure Nestlé Waters.

Les deux lignes de production actuelles pour la mise en bouteilles en verre de l’eau minérale seront également remplacées par une seule ligne plus efficace. Un nouvel espace de production sera par ailleurs mis en place pour la préparation des boissons aromatisées, des jus de fruits et de nouvelles boissons.

Cet investissement « est un signal fort pour notre région et pour la pérennité des emplois ». La fermeture du site de production dans le village va également engendrer une diminution du trafic des poids lourds, souligne la municipalité d’Henniez, citée dans le communiqué.

L’ensemble des mesures prises dans le cadre de ce projet permettront de réduire de près de 250 tonnes les émissions de CO2 par an. Grâce à des processus plus efficaces, Nestlé Waters économisera également 25’000 mètres cubes d’eau par année.

Nestlé Waters Suisse emploie 270 personnes et produit les marques Henniez, Cristalp et Romanette. L’entité, qui a son siège dans la bourgade de la Broye vaudoise, fabrique aussi sous licence les jus de fruits Granini et Hohes C.

Elle distribue en outre des eaux importées appartenant à la galaxie Nestlé (San Pellegrino, Vittel, Contrex, Perrier et Aqua Panna). La filiale relève avoir investi plus de 48 millions de francs dans ses sites au cours de la dernière décennie.