Région lémanique: les publications de postes à pourvoir sont en hausse constante depuis 2016

Les entreprises de la région lémanique ont publié au cours du trimestre d’hiver 2017 beaucoup plus de postes à pourvoir que l’année dernière. Avec 21%, l’évolution annuelle positive du nombre de publications de postes à pourvoir se situe nettement au-dessus de la moyenne suisse. La croissance amorcée dans la région en 2016 se poursuit donc. C’est ce qu’a mis en évidence l’Adecco Group Swiss Job Market Index, l’unité de mesure scientifique de l’Université de Zurich.

Au trimestre d’hiver 2017, l’Adecco Group Swiss Job Market Index a augmenté de 6% par rapport à l’année dernière pour l’ensemble de la Suisse, alors qu’il reste stable pour la saison, comparé au trimestre précédent. «L’évolution positive de la conjoncture se reflète dans le nombre d’offres d’emploi», explique Anna von Ow, du Moniteur du marché de l’emploi de l’Université de Zurich. L’évolution diffère cependant nettement en fonction des secteurs professionnels. «Pour le deuxième trimestre consécutif, nous constatons une forte croissance des métiers du secteur de l’informatique. La Suisse recherche activement des informaticiens dans le cadre de l’automatisation et de la numérisation croissantes», précise Nicole Burth, CEO de The Adecco Group Switzerland.

Région lémanique
La hausse de 21% du nombre de publications de postes vacants à pourvoir dans la région lémanique est nettement supérieure à la moyenne suisse par rapport à l’année dernière. «L’évolution positive de la région lémanique se poursuit à un niveau élevé. Les entreprises de la région sont optimistes quant à l’avenir», commente Anna von Ow du Moniteur du marché de l’emploi suisse. Cependant, on observe également des différences selon les secteurs professionnels dans la région lémanique.

C’est dans les métiers de l’informatique, de la technique et de l’industrie que la demande affiche la plus forte hausse
Dans la région lémanique, la demande dans les métiers liés à la technique et l’informatique se démarque nettement avec une très forte hausse de 50% par rapport à l’année précédente. Mais même dans les professions de l’industrie et de la construction, les entreprises publient beaucoup plus de postes vacants à pourvoir que durant l’hiver dernier, avec une augmentation de 35%. Cela est notamment dû à la très forte demande dans le secteur de l’industrie. «La reprise des exportations a rendu sa confiance à l’industrie, de sorte que des postes peuvent à nouveau être créés», ajoute Nicole Burth. Parallèlement, le nombre des offres d’emploi dans les métiers des services personnels et sociaux est en hausse (+19%). «L’évolution positive dans ces trois professions a commencé dès fin 2016», explique Anna von Ow du Moniteur du marché de l’emploi suisse.

Seul le secteur des services aux entreprises stagne – une situation déjà visible au cours du trimestre dernier. Ce sont surtout les métiers liés au secteur des bureaux et de l’administration qui sont moins demandés, tandis que les publications de postes à pourvoir dans la finance et le fiduciaire ainsi que le commerce et la vente sont un peu plus nombreuses.