USA: la confiance des consommateurs inchangée en décembre

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis demeurait inchangée début décembre comparé à novembre contredisant les attentes des analystes, selon l’Université du Michigan, qui a publié vendredi son estimation préliminaire.

L’indice s’est établi à 97,5 points, comme le mois précédent alors que les analystes anticipaient une dégradation (96,8 points).

Dans le détail, le sous-indice portant sur les conditions actuelles a gagné 2,6 points pour s’établir à 115,2 points. Celui portant sur les attentes économiques a perdu 2,3 points à 86,1 points.

« Le moral des consommateurs (…) demeure à un niveau très favorable depuis le début de l’année 2017 », a commenté Richard Curtin, économiste en chef de l’enquête. « En deux ans, de janvier 2017 à décembre 2018, l’indice du moral des ménages s’est établi de manière constante au-dessus des 90 points, en moyenne à 97,5 points comme c’est le cas en (ce début du mois de) décembre », a-t-il ajouté.

Il note qu’il faut remonter à 1997 et 2000 pour constater le maintien à un niveau plus élevé (105,3 points).

« Tant que l’emploi et les revenus demeurent solides, la hausse des prix et des taux d’intérêt ne va pas se traduire par des coupes substantielles dans les dépenses » des ménages, estime l’économiste.

Le taux de chômage est resté stable en novembre, à 3,7% et les salaires ont enregistré une hausse de 0,2% par rapport au mois d’octobre. Sur un an, la croissance des salaires s’est accélérée à 3,1%, soit un rythme bien supérieur à celui de l’inflation, selon des données publiées plus tôt par le département du Travail.

La consommation des ménages américains représente 70% du Produit intérieur brut.