Zoug cède son Hôtel de Ville en location à une crypto-entreprise

Le site prestigieux de l’Hôtel de Ville de Zoug ne sera bientôt plus occupé par l’administration et les autorités communales. La ville reste propriétaire des lieux mais les cède en location à une entreprise de cryptographie.

Les employés de la ville déménageront en juin dans un ancien bâtiment commercial. Quelques mois plus tard, la société Seba Crypto et ses 40 collaborateurs s’installeront, eux, à l’Hôtel de Ville.

Le rez-de-chaussée, occupé actuellement par le contrôle des habitants, accueillera un « lieu de rencontre » pour personnes intéressées par les crypto-services. L’entreprise veut y proposer des services financiers traditionnels, en crypto-monnaie et de type « blockchain ».

Selon le directeur des finances du chef-lieu André Wicki, Zoug a ainsi trouvé le locataire idéal pour son Hôtel de Ville. « Il y a trois ans, nous avons introduit le bitcoin comme moyen de paiement au contrôle des habitants », rappelle-t-il dans un communiqué. Depuis l’an dernier, la ville propose en outre une identité numérique à ses habitants, basée sur la technologie « blockchain ».